Quand la technologie transforme le secteur des livraisons

En raison du boom du e-commerce, les principaux acteurs mondiaux du secteur lancent des projets innovants pour faire évoluer leur système de livraison. Chez Amazon par exemple, le partenariat récent avec une compagnie aérienne illustre cette recherche constante de solutions pour améliorer la distribution des articles vendus. Son concurrent Walmart expérimente de son côté les nouvelles technologies en s’associant avec une start-up afin de faire des tests pratiques pour des livraisons en utilisant des navettes autonomes.

Les grands acteurs du e-commerce optimisent leur système de livraison

Dans le secteur du e-commerce, la livraison aux consommateurs des articles commercialisés fait partie intégrante du service proposé par les vendeurs. Entre les principaux acteurs du secteur, la concurrence est rude et acharnée et tous sont en quête du petit plus supplémentaire qui leur permettra de recevoir la préférence de la clientèle.

Cette compétition intense entre les entreprises du e-commerce génère différentes stratégies dont la plupart englobent le système de distribution d’articles. Pour les plus grands acteurs du secteur, la livraison est ainsi de plus en plus envisagée comme une prestation réalisée en interne et non pas comme un service remis à des sous-traitants et générant un coût additif.

Comme Amazon, Walmart et bien d’autres grandes enseignes, de plus en plus de grands noms du e-commerce affirment ainsi leur ambition de maîtriser l’intégralité de leur chaîne logistique. Cette aspiration se traduit par exemple chez Amazon par le lancement de sa propre compagnie aérienne dénommée Amazon Prime Air il y a quelques années. Pour les concurrents de ce géant du e-commerce, une volonté de servir au mieux les acheteurs est également constatée et elle se traduit par des expérimentations diverses et variées.

Walmart et Amazon optimisent la distribution des articles

Spécialiste américain de la grande distribution, Walmart annonce sa récente collaboration avec la start-up Nuro dont les activités s’étendent dans le développement de véhicules de livraison autonomes. Fruit de ce partenariat, une phase d’expérimentation est ainsi planifiée dans la ville de Houston dès l’année 2020 pour la distribution des courses réalisées par les acheteurs auprès de l’enseigne. Les véhicules sans chauffeur utilisés à l’occasion sont électriques et fonctionnent avec un logiciel spécifiquement développé par la start-up. Ils intègrent 2 compartiments offrant assez d’espace pour contenir jusqu’à 6 sacs de course.

Géant du web et non moins spécialiste du commerce en ligne, Amazon de son côté est toujours en quête de la meilleure solution pour optimiser la distribution de ses articles aux clients. En attendant de proposer la méthode révolutionnaire, ses investissements et ses diverses collaborations pour l’amélioration de son système de livraison illustrent la grandeur de ses ambitions. Selon le média américain spécialiste des informations financières CNBC, le géant américain compte actuellement jusqu’à une cinquantaine d’avions opérant des livraisons en son nom, fruit de son partenariat avec deux spécialistes du fret aérien. Amazon ne s’arrête pas en si bon chemin et vient de signer une convention supplémentaire avec la compagnie aérienne Sun County lui permettant d’ajouter 10 appareils à la flotte déjà existante.

Posts created 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut