Quelle situation pour la logistique et le transport en Afrique ?

Continent en pleine mutation, l’Afrique arrive en deuxième position au classement mondial du nombre d’habitants. Les perspectives de développement de l’économie africaine sont alors considérables, aidées par cette croissance démographique importante qui sera l’un des principaux leviers de développement du continent. Pour accompagner cette croissance africaine, des domaines comme la logistique et le transport sont également en pleine expansion.

En Afrique, les infrastructures pour le transport et la logistique se modernisent

Désormais ouverte aux échanges commerciaux avec tous les continents, l’Afrique facilite davantage les opérations liées à l’exportation et à l’importation de marchandises en rénovant ses infrastructures ou en en créant de nouvelles. L’importante croissance démographique sur le continent appelle en effet à une augmentation progressive des besoins, et les importations vers l’Afrique sont attendues à se développer à un rythme effréné. Parmi les principaux chantiers remarqués dans une grande majorité des pays d’Afrique, la rénovation et l’agrandissement des ports maritimes laissent envisager l’importance de l’essor que vont connaître les échanges dans un futur très proche.  Les projets portuaires sont ainsi nombreux, accompagnés dans leur financement et dans leur mise en œuvre par des partenaires bilatéraux divers et variés, dont la Chine en première position. C’est ainsi le cas au Kenya avec le port de Lamu ou en Angola, où des entreprises publiques chinoises ont même œuvré sur la rénovation d’une ligne ferroviaire reliant la ville portuaire de Lobito à la région Katanga du RD Congo voisin. Longue de plus de 1 300 kilomètres, cette voie ferrée permettra d’acheminer vers le port les matières premières destinées à l’export et de distribuer vers l’intérieur des terres les marchandises importées. Dans de nombreux pays africains, une situation équivalente est généralement remarquée, et que ce soit au niveau portuaire, ferroviaire, routier ou aérien, les infrastructures sont rénovées ou construites pour optimiser la logistique et le transport sur le continent. 

Logistique et transport en Afrique : une entreprise ardue avec de nombreux défis à relever

Ce premier grand pas vers la modernisation des infrastructures en Afrique traduit une amélioration de la situation de la logistique et des transports sur le continent. Cet effort est certes positif pour les échanges commerciaux dans leur globalité, mais il reste que la situation générale au niveau de chaque pays doit encore évoluer. Pour le cas du Kenya par exemple, qui est l’un des pays les plus avancés en Afrique en ce qui concerne la qualité des voies routières, il est considéré que moins de 20 % du réseau est bitumé. À l’allure où se développent les économies africaines, une situation accompagnée par une augmentation sensible de la classe moyenne, les besoins en logistique et transport devraient se faire ressentir non plus uniquement pour les très grosses sociétés, mais également pour les particuliers et les très petites entreprises. L’importation de marchandises appuyée par la croissance de l’e-commerce devrait ainsi connaître une croissance importante. Grâce à ces infrastructures rénovées, la logistique et le transport devront faciliter l’expédition de colis à l’international avec une livraison des paquets envoyés au plus près de leurs destinataires.

Posts created 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut