L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE QUELS ENJEUX SUR NOTRE QUOTIDIEN ?

L’intelligence artificielle est la mise en œuvre de théories et techniques visant à mettre en place des machines pouvant simuler l’intelligence humaine. Il existe deux types d’intelligences artificielles l’IA forte, il s’agit d’un système assez intelligent qui trouve des solutions aux tâches inhabituelles, car doté de capacités cognitives humaines. L’IA faible qui est le système d’intelligence artificielle mis en place pour reproduire des tâches bien précises. Il s’agit des assistants virtuels comme Siri conçu par Apple.

Le professeur Arend Hintze classe l’IA en 4 types à savoir :

  • Type 1 : les machines réactives
  • Type 2 : les machines à mémoires restreintes
  • Type 3 : théorie de l’esprit
  • Type 4 : conscience de soi

AI capacité à changer notre quotidien

LIA intervient au quotidien dans notre vie, dans le but de l’améliorer. Elle nous permet de classifier nos tâches, de sorte à pouvoir les évacuer le plus vite possible et passer plus de temps sur celles qui ont le plus de valeur ajoutée. Elle permet de gagner du temps et d’être efficace. Elle révolutionne le monde et nous rend plus performants dans plusieurs domaines entre autres :

  • Dans le domaine de la santé

La population étant vieillissante en France, l’on constate à une croissance des maladies chroniques pouvant submerger les médecins. Le besoin de soigner autrement, d’utiliser des outils permettant aux médecins d’agir rapidement et efficacement se fait ressentir. L’IA intervient donc comme une solution salvatrice. L’imagerie médicale est un domaine dans lequel l’IA a fait ses prouesses. Elle permet aux professionnels de la santé de gagner du temps tout en ayant des résultats avec le plus de précision possible. Microsoft a mis en place en collaboration avec des médecins britanniques le système d’intelligence artificielle dénommé InnerEye5 qui a pour but de segmenter une tumeur à travers des scans en moins d’une minute, tout en évitant les organes vitaux ; alors qu’une opération de ce type peut prendre aux médecins plus de trente minutes.

  • Dans le domaine de l’éducation

De nos jours l’éducation va au-delà des frontières de l’école, car la formation est nécessaire bien en dehors des parcours scolaires et universitaire. L’IA intervient donc pour permettre d’avoir accès très rapidement à des contenus simples, qui répondent aux attentes des apprenants, offrant ainsi un apprentissage personnalisé.

Certains parents, n’étant pas toujours disponibles pour aider leur progéniture à faire leurs devoirs de maison, ont recours à l’IA qui met alors à leur disposition des robots qui répondent à leurs questions et qui ont la possibilité de les transférer à des professeurs. L’IA révolutionne l’éducation et donne l’opportunité de la réussite aux apprenants. Il y a en France 18 masters dispensant des formations d’Intelligence Artificielle.

  • Dans le domaine des Ressources Humaines

Les ressources humaines sont très concernées par l’implication de l’IA en raison des évolutions permanentes au sein de l’activité (gestion du personnel et recrutement) et aussi son impact sur le marché du travail. En effet il y a en France 300 START-UP en France exercent dans le secteur de l’IA. La majorité des cadres des ressources humaines pensent que l’IA apporte des bénéfices significatifs dans leur secteur. En ce qui concerne les recrutements par exemple, l’on se réfère aux outils de l’IA dont on se sert pour analyser les offres et sélectionner les candidatures les plus pertinentes.

  • Dans le domaine de la banque et des finances

Le secteur bancaire et celui de l’assurance produisent un grand nombre de données. Par exemple en France par année les banques comptabilisent plus de 21 milliards d’opérations de paiement. Des données sont émises par chacune de ses transactions à savoir le type d’achat, le montant, le bénéficiaire, le porteur, la localisation géographique du lieu où s’effectue ces opérations. Mais ces données ne sont pas assez exploitées. L’avènement de l’IA dans ce secteur permet d’en tirer le plus grand profit.

L’Intelligence Artificielle permet de développer la relation client en proposant la prochaine étape à suivre aux clients pendant un entretient commercial. Les chats bots communiquent avec les clients quel que soit le jour et l’heure. Dans les deux secteurs elle permet de classifier les données de sorte privilégier les tâches à forte valeur ajoutée au détriment des autres.

  • Dans le domaine des médias

L’IA propose aux lecteurs des contenus personnalisés elle a la capacité d’analyser les préférences des internautes grâce à des algorithmes, afin de leur suggérer des contenus qui répondent à leurs besoins. Dans ce sens elle proposera aux lecteurs les contenus qu’ils ont pour habitude de lire. Ces informations remonteront dans le fil des actualités et serviront de base de données aux médias dans l’élaboration de leurs contenus.

  • Dans le domaine de la justice

Les avocats et les juges sont aidés dans leurs tâches grâce à l’IA. En effet la France a autorisé le calcul des indemnités des dommages corporels, agressions, erreurs médicales, accidents de la route par un algorithme au travers une plateforme appelée la DataJust. Dans le but de permettre aux avocats de donner de meilleurs conseils à leurs clients et aux juges, la possibilité de mieux chiffrer les préjudices.

La France un géant de l’Intelligence Artificielle

La France est la deuxième destination des investissements IA en Europe. Le pays compte de nombreux talents dans le domaine de l’IA qui font le bonheur des géants du numériques.

Le projet de l’Intelligence Artificielle a le soutien du gouvernement. A cet effet lors du sommet intelligence Artificielle dénommé « IA For Humanity » qui s’est tenu le 29 Mai 2018 au Collège de France, le président Emmanuel Macron a exposé la stratégie du gouvernement en matière d’Intelligence Artificielle. Il s’agit de la mise en Place d’un programme national pour l’IA, coordonné par l’INRIA en relation avec les autres organismes de recherches et les universités liées ; il affirme avoir l’intention de mettre l’accent sur la santé et le transport. A cette effet le gouvernement prévoit d’ici jusqu’en 2022 la mise en place de véhicules autonomes de niveau 4. Toujours pour renforcer les recherches le Hub FranceIA a été créé. Le gouvernement promet d’éjecter dans le projet 15 milliards d’euros pour la période allant de 2018 à 2022.

Posts created 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut