Baisse des droits de douane pour la Chine dès le 1er Janvier 2020

Selon Pékin, outre cette baisse des droits sur les marchandises entrant en douane, plusieurs accords bilatéraux vont permettre d’intensifier les échanges et accroître le commerce international en instaurant un cadre favorable à l’entrée des produits dans le pays en fonction de leur provenance. Les importations depuis l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan ou la Corée du Sud, entre autres, bénéficieront ainsi de conditions particulières à leur passage en douane. Au-delà du conflit commercial avec les États-Unis, cette mesure planifiée sur toute l’année 2020 devrait avoir divers impacts sur les échanges internationaux sur les mois à venir.

À travers un communiqué, la Commission des droits de douane du Conseil des affaires de l’État, CTCSC, fait part de la décision de la Chine de réduire ou de suspendre les frais douaniers pour près de 1 000 références entrant sur le territoire en 2020. Cette mesure concerne majoritairement les produits alimentaires et les articles technologiques et sera appliquée en 2 phases, dès le premier jour de la nouvelle année pour la première, puis au courant du mois de juillet pour la seconde.

Inciter l’entrée de certains produits alimentaires et pharmaceutiques en Chine

Pendant une durée de 12 mois à compter de janvier 2020, les droits de douane pour plusieurs produits connaîtront une baisse temporaire ou seront quasiment suspendus, annonce le CTCSC. Cet ajustement des frais douaniers est une information propice à stimuler davantage d’échanges commerciaux avec l’Empire du Milieu, soit un marché avec un potentiel de plus d’un milliard de consommateurs.

Le commerce international devrait ainsi croître en ce qui concerne les transactions des produits alimentaires à destination de la Chine, et cela notamment pour les viandes de porc pour lesquelles les taxes vont passer de 18 à 12 %. Dès le premier janvier également, le passage aux frontières des fromages et de certains poissons sera soumis au paiement de droits de 8 %, au lieu des 12 % et des 15 % auparavant fixés. La présente mesure concerne par ailleurs divers produits pharmaceutiques, notamment ceux destinés à la conception de médicaments luttant contre le diabète et ceux pour les traitements liés à l’asthme.

Aucune justification officielle n’a été communiquée pour motiver cette décision des autorités chinoises, même si les tensions commerciales du pays avec les États-Unis sont au cœur des préoccupations. L’une des hypothèses les plus plausibles est également l’imminence de la célébration du Nouvel An chinois, dont l’avènement est prévu au courant du mois de janvier. Dans ce pays où la viande de porc est la plus consommée, les prix ont connu une hausse vertigineuse depuis que la peste porcine a décimé une grande partie du cheptel en 2018.

Juillet 2020 : droits de douane réduits pour plusieurs produits high-tech

Une seconde vague de réduction des droits douaniers devra également renforcer les perspectives d’échanges commerciaux internationaux avec la Chine dès juillet 2020. Plusieurs centaines d’équipements et de produits de pointe sont concernés par cette mesure qui s’étend des imprimantes aux stimulateurs cardiaques en passant par certains types d’antennes satellite.

Posts created 15

Un commentaire pour “Baisse des droits de douane pour la Chine dès le 1er Janvier 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut